Edouard Montoute

Édouard Montoute
Acteur Coach Acting Comédie

Fan de comédie depuis son plus jeune âge, il suit en classe libre les cours Florent et arrive peu à peu à se frayer un chemin dans les studios de cinéma français. Après une première apparition à l’écran en 1990 dans Jean Galmot, « aventurier », l’acteur décroche ses premiers rôles grâce à une nouvelle génération de cinéastes dont : Olivier Assayas, qui le fait tourner dans « Paris s’éveille », Xavier Durringer dans « J’irai au paradis car l’enfer est ici », ou encore Mathieu Kassovitz pour « La Haine ».

Il accède à la popularité en jouant dans la série footballistique « Goal » dès 1992. C’est là qu’il fait la rencontre de Frédéric Diefenthal, comédien qu’il accompagnera sur de nombreux tournages. Il joue ainsi le sympathique flic Alain dans les cinq films de la saga « Taxi » et le personnage de Franck dans la série « David Nolande ».

Edouard Montoute balade sa “cool attitude” et sa bonhomie dans de nombreux “films de bande” comme « La Voie est libre » (1998), « Nos amis les flics » (2004) et « Avant qu’il ne soit trop tard ». Il est à l’affiche de plusieurs comédies chorales, dont « Les Gens en maillot de bain ne sont pas (forcément) superficiels » (2001) et « Fracassés » (2008). Incarnant le fourbe Egyptien Nexusis dans « Astérix et Obélix : mission Cléopâtre » (2002), il se montre également à l’aise dans un registre plus sombre comme en témoignent ses prestations dans « Femme Fatale » (2002) de Brian De Palma ou « La Sirène rouge et Dédales » (2003).

Il poursuit avec des séries (« Flics » ou « Les Toquées »), des films tels qu’« Enfermés dehors » d’Albert Dupontel ou « Les Petits mouchoirs » de Guillaume Canet. En 2012, le comédien retrouve un ami de longue date, Lucien Jean-Baptiste, pour la comédie « 30° Couleur », où il incarne Zamba, un personnage haut en couleur.

En parallèle, l’acteur n’hésite pas à monter sur les planches. Différents rôles qui confirment son talent de comédien.